Quel est le profil type du détenteur d’assurance-vie ?

La dernière étude de l’Insee sur le patrimoine des ménages français livre des informations sur le profil des détendeurs de contrats d’épargne-retraite et particulièrement d’assurance-vie. L’étude avance que même si ce placement est l’un des plus appréciés, il est loin d’attirer l’ensemble de la population.

Des souscripteurs âgés

D’après cette étude, le nombre de souscriptions d’assurance-vie augmente fortement avec l’âge des épargnants. Ainsi, les moins de 30 ans sont seulement 21 % à détenir un contrat d’assurance-vie alors que 89 % d’entre eux possèdent un livret réglementé et 35 % un placement d’épargne-logement. Les trentenaires sont en revanche 31,4 % à posséder un contrat d’assurance-vie, un taux qui passe à 35,1 % chez les personnes de 40 ans, a 36,5 % pour les quinquagénaires et enfin à 41,8 % pour les personnes âgées entre 60 et 69 ans. Les plus de 70 ans sont quant à eux 43 % à détenir une assurance-vie. L’âge moyen d’un détenteur d’assurance-vie serait d’ailleurs de 53 ans.

Des souscripteurs cadres ou indépendants

L’assurance-vie semble séduire bien plus fortement les CSP+ que les ouvriers. Les ouvriers qualifiés ayant un taux de détention d’assurance-vie de 27,7 % et les ouvriers non qualifiés de 22,8%. Les ouvriers semblent au contraire favoriser l’épargne-logement ainsi que les livrets d’épargne réglementés. Concernant les employés, ceux-ci sont 29,4 % à posséder une assurance-vie, alors que les professions intermédiaires sont 33,6 % et les chefs d’entreprise 35 %. Chez les professions libérales, ce taux monte jusqu’à 60,6 %, un taux suivi de près par les cadres avec 45,2 %.

Si vous souhaitez vous aussi souscrire une assurance-vie pour profiter de son rendement intéressant, pensez à bien étudier les avantages à ouvrir un compte bancaire Monabanq, Hello Bank ou auprès de la filiale de BNP Paribas, La NET Agence, en termes d’assurance-vie.